Ostéopathie uro-gynécologique périnatale

Objectif de la formation :

Ce stage a pour but de parfaire et compléter le cursus en ostéopathie uro-génitale.

A travers une ré-harmonisation tissulaire spécifique non enseignée dans le cursus ostéopathique classique, il permet d’accompagner les femmes dans les différentes étapes de la maternité :

    - Grossesse

    - Accouchement (préparation ostéopathique)

    - Post- partum

Programme :

Traitement  général et gynécologique (techniques intra-pelviennes) des troubles de la statique pelvienne et lombaire chez la femme enceinte.

Préparation du périnée pour l’accouchement

Ré-harmonisation post-partum de la sphère uro-génitale (pesanteur pelvienne, cicatrice d’épisiotomie douloureuse, incontinences, douleurs aux rapports…) par voie interne et externe .

Analyse et corrections spécifiques des dysfonctions ostéo-articulaires et viscérales post-partum.

Spécificités de cette formation :

Importance et spécificité de l’abord de la sphère pelvienne ;

Il est aisé de comprendre que la sphère pelvienne ne soit pas abordée avec la même approche , ni la même aisance que les autres parties du corps. De part l’intimité qu’elle représente, la charge émotionnelle éventuelle dont elle est porteuse et , parfois, par l’histoire consciente ET inconsciente qu’elle véhicule, la sphère gynécologique demande une posture particulière au thérapeute. Celui ci doit être particulièrement vigilant  et respectueux , donc à l’écoute, des réticences du patient et de ses appréhensions.

C’est pourquoi, ce stage ne sera pas et ne peut pas être uniquement l’apprentissage de « techniques » ostéopathiques mais, avant tout, la prise de conscience de nos propres freins, qui peuvent entraver une pratique et la rendre maladroite, voire impossible .

La patiente (ou le patient) va s’appuyer sur le professionnalisme et l’assurance non feinte du thérapeute pour accepter les techniques internes qui peuvent  le surprendre, voir  lui faire peur ou le gêner. L’ostéopathe, devant ces réactions, saura expliquer la nécessité de la manœuvre .Mais c’est avant tout, sa détermination posée et sereine qui saura rassurer le patient .

PS : Les autres indications aux techniques intra-pelviennes  pourront être abordées  lors d’un second stage .

-Hypofertilité (endométriose, trauma psychiques et transgénérationnels)

-Dyspareunies

-traumatismes génitaux (agression, vaginisme, chirurgie, violences obstétricales,..)

-Accompagnement PMA

 

Formateur :

Catherine RYBUS, Ostéopathe D.O.

Durée :

3 jours

Dates :

2, 3 et 4 novembre 2017

Pré-requis :

Ostéopathes adeli.

Nombre d’inscrits maximum :

16

Tarif :

650 € la session, repas du midi inclus.

Attention, depuis 2014 les stages d’AFCMS ne sont pas pris en charge par le FIF/PL pour ceux possédant un numéro ADELI de Massseur-Kinésithérapeute (numéro de département suivi de 70). Nous travaillons à obtenir l'agrément du FIF/PL.