Ostéopathie et Pédiatrie

Programme :

I - Les âges de l’enfance.

Quand on pense “ostéopathie pédiatrique”, pour beaucoup il ne s’agit que de la prise en charge des deux premières années.

En fait un enfant de 3 ans ne s’examine pas comme un nourrisson, ni comme un enfant de six ans. Un enfant de 11 ans n’est pas un adulte en raccourci.

Chaque âge a ses problèmes, son mode d’examen et ses solutions ostéopathiques.

II- L’Ostéopathie Pédiatrique Précoce.

Le  stade du nourrisson pose des problèmes particuliers.

Ce cours offre un regard nouveau sur cet âge et sa prise en charge ostéopathique.

1. Comment vient-on à la vie ?

Les contraintes intra utérines

Les contraintes de l’accouchement

2. Le tout premier âge

a. Les raisons pour traiter

Immédiates : le confort

A moyen terme : la croissance, le développement psycho-moteur et psycho-affectif

A long terme : prévention des troubles des apprentissages et des troubles de la statique 

b. Comprendre le pourquoi du traitement.

3. Les types de dysfonctions

a. Axiales

b. Du haubanage

Aponévrotique

Musculaire

Viscérale

4. Le but recherché

5. Les techniques proposées :

a. Sur l’axe duremérien

b. Sur les haubans : aponévroses, muscles, viscères.

c. Sur les différents « caissons » :

Crâne

Tronc

Membres

Ce cours sera ponctué de plusieurs petits films sur les nourrissons.
Les techniques seront mises en pratique entre les stagiaires. Une ou deux démonstrations sur des nourrissons seront proposées.

 

Le formateur :

Dr Philippe MAHE,  Ostéopathe.

Docteur en Médecine, ostéopathe, attaché de consultation au service de néo-natologie de l’Hôpital Nord (Marseille), Philippe MAHE est la personne de choix pour traiter l’ostéopathie du nourrisson et de l’enfant. Fort de sa longue carrière d’enseignant, il nous fait le plaisir de venir partager et transmettre son expérience de l’ostéopathie pédiatrique.

Dates :

5, 6 et 7 octobre 2017

Pré-requis :

Ostéopathes adeli, pédiatres.

Nombre d’inscrits maximum :

28

Tarif :

650 € la session, repas du midi compris.

Attention, depuis 2014 les stages d’AFCMS ne sont pas pris en charge par le FIF/PL pour ceux possédant un numéro ADELI de Massseur-Kinésithérapeute (numéro de département suivi de 70). Nous travaillons à obtenir l'agrément du FIF/PL.